Comparutions immédiates !

Publié le par collectif contre la prison de Vivonne

     Cette après-midi, 7 personnes passent en comparutions immédiates au palais de justice de poitiers, nous appelons donc au plus large soutien envers ces personnes qui risquent d'être les victimes de la tournure médiatique et politique de cette affaire!

     Nous n'avons aucune envie de répondre à l'ensemble des commentaires faschisants postés sur ce blog, toutefois nous tenons à préciser à tous les illuminés qui ne comprennent pas pourquoi nous soutenons les gens interpellés tout en étant en désaccord avec les pratiques utilisées : NOUS SOMME UN COLLECTIF ANTICARCERAL, nous luttons donc contre la logique d'enfermement et plus globalement contre l'idéologie de punition et de traitement de la déviance par l'état et la bourgeoisie. A partir de cela il semble évident que nous soutenons les personnes interpellées!

Ces personnes ont besoin de soutien!!

RDV cette après-midi à partir de 14h au palais de justice !!!


Publié dans Appel

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

la prison ruinee 04/03/2011 22:56


LA PRISON RUINÉE de Brigitte BRAMI, aux Éditions Indigènes, 40 pages, 3 E. (Trois euros...).

L'histoire :


citoyen non cagoulé 15/10/2009 22:15


salut le comité !

C'est vrai , j'avoue, il faut distinguer :

- les purs intellos que vous êtes qui luttez contre "l'idéologie de punition et le traitement de de la déviance par l'Etat (avec un grand E, merci) et la bourgeoisie ..." et qui ont donc échafaudé
ce"comité anticarcéral", ne pouvant attirer, que des petits bourgeois, nantis, oisifs, en mal de causes singulières comme vous.
Emergez- vous parfois de vos verres de "beaujolpif" et des bouffées de joints ?
Mettez-donc à l'écran, vos pedigree respectifs, dont j'ai pu apercevoir l'extrème richesse dans la presse parmi les interpellés : vieux chômeur de très longue durée, étudiants attardés (allez, on
va dire issus des prestigieuses fac de sciences humaines, avec certains qui ont même fait du Latin, dites donc!), dérangé notoire qui doit se faire soigner...un seul point commun : un QI très, mais
alors très faible!

- et dans le sillage des débiles susnommés, les "barbares" : ceux-là pensant encore moins, mais cassant ( les susnommés, n'ont ni le cerveau ni les muscles) pour le plaisir;
largement plus proche de l'animalité que de l'humanité, tels leur glorieux ainé faciste, il pourraient finir pendu à un crochet de boucherie, par l'imense foule de citoyens lassés de leur animalité
qu'ils sauront, à continuer ainsi, leur transmettre. Au mieux, ils finiront en prison, aliment la noble cause du comité anticarcéral.

Allez, un petit joint pour faire avancer le Monde ?


bob 14/10/2009 17:53


Si vous êtes contre la prison, alors il faudrait commencer par ne pas chercher à y emmener vos manifestants...C'est un résultat logique après les casses, les agressions , etc.

Dommage que les peines prononcées n'ont pas été exemplaires et sont à mon gout trop légères. J'ajouterai bien des travaux forcés à tous ceux qui ont dégradé le centre ville. Nos impots vont y
passer, pour enlever tous les tags, etc.

Tout ce que l'on peut en déduire, c'est que vous êtes égoïstes. Avez vous pensé aux contribuables ? A moins que vous ne payiez pas d'impot vous même...

Vous manifestez contre la taule, mais c'est l'endroit le plus approprié pour vous pour y rester !!!

Moi aussi je suis au courant sur l'état des prisons françaises, nous ne sommes pas cons, mais il y a d'autres moyens d'agir que par la violence et la dégradation de biens publics.

Je n'aimais pas beaucoup mon pays avant cela, mais maintenant je le hais encore plus. Quelle belle image vous donnez de la France !


haha 13/10/2009 22:38


ou " les trous du culs se lachent"...


discocosmos2000 13/10/2009 19:15


Bon encore juste un truc qui me turlupine et après j'arrête de pourrir les commentaires, promis!

C'est quoi cette affiche d'un mec qui défile avec un masque de carnaval?
C'est pas un léger (très léger...) clin d'œil à nos amis présents au G20 à Strasbourg, à la fête de la musique et autres réunions festives...
Bon après je fais sûrement preuve de mauvais esprit mais je peux pas m'en empêcher, c'est plus fort que moi...
Bref j'ai un peu de mal à croire au côté "on s'est fait déborder...militants hors sol etc..." de la chose tout comme j'ai un poil de mal à croire la préfecture quand elle dit s'être également faite
dépasser par les évènements... (mauvais esprit quand tu nous tiens).
C'est mon sentiment mais j'ai un poil l'impression que c'est un petit numéro de clowns avec les "gentils" et les "méchants" et que chacun est trèèès content de pouvoir brandir l'autre à la populace
comme un épouvantail...On s'instrumentalise mutuellement sur le dos des bons cons qui de toutes façons ne savent pas ce qui est bon pour eux.

En fait entre les "Poitiers sous le choc après une nuit de violences", "Le centre de poitiers ravagé", (sic), "Émeutes", "groupes armés" (*) (j'en passe et pas des moindres) brandis par les
autorités et quelques journalistes moutonnants (y'en a) Et les jérémiades calimeresques "fascisme", "moutons", "merde les lacrymos ça brule les yeux..." que l'on entend en face, on se sent un peu
seul avec son cerveau.

(*):alors que la vérité serait: "une heure de dégradations et de vandalisme" , "accrochages avec la police", "branleurs avec des outils"...